Professionnel du médico-social









1750

Les premiers enseignements pour jeunes enfants sourds débutent à Bordeaux. La première école est ouverte en 1785, rue du Ha. Elle deviendra une école de filles par décret gouvernemental en 1859.

1862

Pose de la première pierre de l’Institut National des Sourdes Muettes de Bordeaux, rue Castéja. Les garçons sont alors scolarisés à Paris.

1870

L’Institut National des Sourds-Muets, premier centre pour jeunes garçons sourds, ouvre rue Malbec à Bordeaux.

1877

1877

L’école déménage rue de Marseille, où est toujours l’école spécialisée pour enfants et adolescents sourds, le CESDA Richard Chapon

1881

1881

Les premiers élèves aveugles arrivent à l’école rue de Marseille. Le développement de la pédagogie adaptée à la cécité débute.

1922

L’association prend le statut associatif, loi 1901 et devient l’Association de Patronage de l’Institution Régionale des Sourds muets et des jeunes Aveugles.

1924

L’institution est reconnue d’utilité publique par l’Etat. Elle grandit grâce aux dons et legs mobiliers et immobiliers des Bordelais.

1945

Les premiers financements publics apparaissent avec la création de la Sécurité Sociale.

1977

1977

Un deuxième centre est créé, à Ambarès et Lagrave, pour accueillir les jeunes déficients visuels : le CSES Alfred Peyrelongue. Son ouverture permet le rapprochement de 3 structures déjà existantes : les garçons aveugles accueillis jusqu’alors rue de Marseille, l’Institut des jeunes filles aveugles de Talence et le Centre des faibles de vue de Mérignac. Le CSES est aujourd’hui une plateforme ressources sur la cécité en Nouvelle-Aquitaine.

1989

L’association décide d’accueillir des enfants présentant un handicap associé au handicap sensoriel.

1992

1992

Un service spécialisé dans l’insertion professionnelle des adultes sourds ouvre, sous le nom de SPPS (Service de Promotion Professionnelle des Sourds). Avec ce service, l’association s’adresse désormais aux adultes. L’accompagnement vers l’insertion professionnelle des adultes aveugles débutera en 2008. Le service prend le nom de Pôle Services en 2012

2000

2000

La Maison des Aveugles de Saintes, aujourd’hui étant la Résidence la Guyarderie, passe sous gestion de l’Institution. L’établissement déménage en 2008 et se développe pour l’accueil de publics ayant besoin de soins médicaux quotidiens.

2001

L’Institution prend le nom d’Institution Régionale des Sourds et des Aveugles. Elle intervient sur les deux handicaps sensoriels et les troubles associés.

2005

2005

Ouverture du Service d’Accompagnement à la Vie Sociale (SAVS)

L’IRSA fonde un réseau de partage des pratiques professionnelles avec d’autres organismes suisses et québécois : le Réseau francophone en déficience sensorielle et du langage.

2006

2006

Réhabilitation de la Villa Montfort, centre de vacances du Cap Ferret destiné à l’accueil d’associations et organismes spécialisés dans le handicap. Les premiers vacanciers sont accueillis en 2009.

2009

2009

Ouverture d’un centre d’activité professionnelle (anciennement appelé CAT), l’ESAT les Eyquems, à Mérignac.

2010

Constitution du premier groupement d’associations pour la gestion d’un SAVS Polyvalent à Biganos. L’IRSA gère le service avec l’ADAPEI, l’APF et Rénovation. Depuis, plusieurs groupements de coopérations ont vu le jour.

2012

2012

Ouverture d’un service pour adultes à Mont-de-Marsan. Ce nouveau service marque une première réponse aux personnes dans les Landes. Aujourd’hui le Pôle Sensoriel des Landes, seule structure sur le département, propose également un accompagnement pour les enfants.

2013

L’IRSA se voit confier par l’association AGAMROL la gestion de son EHPAD A Noste, dans les Landes.

2014

L’IRSA devient sociétaire de la coopérative MEDICOOP dont l’objet est d’assurer des prestations d’intérims pour les établissements médico-sociaux.

2015

2015

L’IRSA devient l’association pilote du dispositif expérimental lancé par l’Etat pour l’accompagnement des personnes relevant de cas de handicaps rares et dont l’accompagnement n’est pas adapté. L’Equipe Relais Handicaps Rares intervient sur l’Aquitaine et le Poitou-Charentes.

2017

2017

Ouverture de la Résidence Luis Daney à Mérignac, spécialisée dans l’accueil des personnes ayant un handicap visuel et/ou auditif avec handicaps associés plus ou moins importants.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies